Qu’entend-on par stratégie du « Edge Business »?

En guise de référence, « la stratégie de bords » qui est l’expression traduite du titre du livre d’Alan Lewis et de Dan Mc Kone « EdgeStrategy », nous amène aux réflexions de bien réfléchir et de bien examiner les potentialités des « lisières » des marchés avant de prendre des décisions drastiques et risquées pour l’entreprise.

A noter que les « Edge business » semblent être une idée de modification des faits, mais a posteriori  ils peuvent être positifs et fournir de beaux résultats. Edge Business représentent trois bordures à développer, concernant respectivement le produit, les services aux produits existants et enfin l’utilité des produits en faveur des clients. Plus d’infos sur le site de l’isee.

Le « Edge Business », un nouveau terme pour un nouveau mode de management.

L’ « Edge business » n’est pas tout à fait une nouvelle stratégie, c’est le terme qui est nouveau. L’edge business concerne notamment les accessoires qui deviennent utiles, indispensables et voire incontournables lorsque les clients acquièrent un produit ou un service. Le terme est utilisé pour alléger le volume des idées que les clients auront du mal à digérer de prime à bord. Par exemple, lors de l’achat d’une voiture, le vendeur propose des accessoires tels que des sièges en cuir, d’autres kits qui vont avec la voiture ou des services après-ventes. Un autre exemple, aller au cinéma revient à consommer glace, coca ou pop-corn qui sont plus chers que le billet d’entrée. Ces sont les bordures que les entreprises exploitent pour améliorer le CA.  

Les points clés de l’évolution du management au cours des siècles

Les différentes théories du management qui évoluent dans le temps avec l’arrivée des différents auteurs ont influencé les principes de management. Les points clés que l’on peut évoquer sont les principes fayolismes qui se basent sur un plan stratégique et des objectifs à atteindre grâce à une structure adoptée à la réalisation du ou des plans.

L’autre point est le principe de drucker dont le management joue le rôle essentiel de la société en le considérant comme un travail spécifique demandant savoirs et instruments spécifiques ; puis le principe de Mintzberg qui considère le management comme un art ou une science qui s’apprend, qui évolue dont il faut toujours remettre en cause. Tout au long de ces différentes théories et principe de mangement, l’edge business roulait à la lisière des marchés. 

Author: Lena Brun

Share This Post On